Qu'est-ce que le biogaz ?

Qu'est-ce que le biogaz ?

Qu'est-ce que le biogaz ?

Qu'est-ce que le biogaz ?
Le biogaz est un mélange de deux principaux gaz, le méthane et le dioxyde de carbone.
Le méthane représente la partie valorisée sous forme d'énergie. Suivant les conditions initiales, le biogaz contient en outre de faibles quantités de vapeur d'eau, de sulfure d'hydrogène, d'ammoniac, d'hydrogène, d'azote et des traces d'acides gras et d'alcools.

La méthanisation

Le biogaz est produit dans un digesteur par fermentation biochimique anaérobie en quatre étapes : hydrolyse, acidogénèse, acétogénèse et méthanogénèse. Les glucides, les graisses et les protéines sont transformés en méthane (50 à 70 %) et en dioxyde de carbone (25 à 40 %). La fermentation est entièrement terminée lorsque les substrats sont passés par toutes les étapes. À chaque étape correspond une population bactérienne physiologique spécifique.

Les paramètres les plus importants du processus sont la température et le temps de séjour du substrat dans le digesteur (durée de séjour hydraulique). La plupart des unités de méthanisation agricoles fonctionnent à température mésophile (35 à 42 °C). La durée de séjour dépend de la nature du substrat et varie de 20 à 70 jours.

La quasi-totalité des matières organiques peut être transformée en biogaz par fermentation anaérobie, à l'exception des plantes à forte teneur en lignine ou en cellulose (bois, par exemple). Les déchets (boues d'épuration, effluents d'élevage/fumier, déchets municipaux et industriels), les sous-produits agricoles et les cultures énergétiques comme le maïs, le soja, les céréales et l'herbe peuvent servir de matières premières pour les unités de méthanisation modernes. Les plantes présentent différentes teneurs énergétiques et différents rendements à l'hectare. La plante la plus performante est le maïs cultivé pour la production d'énergie. D'autres plantes sont éventuellement aussi utilisées dans d'autres buts. Le sorgho, par exemple, peut servir de plante fourragère et de plante énergétique, ce qui le rend particulièrement intéressant pour les pays en développement comme l'Inde. La grande diversité des intrants réduit les besoins de monocultures nécessaires aux autres technologies issues de la biomasse (biodiesel et bioéthanol).

Le biogaz présente de multiples voies de valorisation : il peut servir à produire de l'électricité dans une unité de cogénération, à chauffer et servir de carburant. La production de biogaz s'effectuant en continu et pouvant aussi être stockée, elle peut couvrir les besoins électriques en charge de base et en période de pointe.

Le biogaz convient aussi parfaitement à la production décentralisée d'électricité et de chaleur. Contrairement à l'éolien et au photovoltaïque, la méthanisation peut alimenter le réseau en électricité de manière décentralisée et contrôlée même en cas de mauvaises conditions sur le réseau.

Avantages          

Source d'énergie renouvelable, la méthanisation présente des atouts technologiques, écologiques et économiques. Elle permet de produire de l'énergie 365 jours par an nuit et jour. En raison de sa disponibilité, elle joue donc un rôle important dans le mix des énergies renouvelables. Outre sa contribution à l'atteinte des objectifs en matière de réduction des gaz à effet de serre, elle permet aussi de diminuer la dépendance aux importations d'énergie. Grâce à la production d'énergie décentralisée, elle garantit également une création de valeur locale durable.

Galerie foto

Contactez-nous
Contactez-nous
Biogest
Biogest Energie- und
Wassertechnik GmbH
Biogest
Tel +43 2243 20840
Email office@biogest-biogas.com